derniers poèmes de toute sorte

fin

voici venir le mot fin
le fin mot fin
la fin


voici venir le mot mort
la mort la fin
le fin du fin


voici finir la mort
la fine la fin
(la mort fine, ah c’est fin)


voici finir la fin
c’est trop fort
c’est trop fin


voici venir le rien
c’est pas rien
mais c’est la fin

enfin la fin
enfin le rien
le fin du rien enfin

d’abord il n’y a rien
et à la fin
c’est la fin


c’est la mort la fin
et à la fin c’est rien
et patin coufin

c’est sans fin
la fin
c’est sans fin la fin

c’est fin

 

les discussions de bistrot

les discussions de bistrot
ne sont pas
des discussions de bistrot

ce sont des prières
de hautes et stridentes prières

mais les prières de bistrot
ne sont pas
des prières de bistrot

ce sont des invocations
de belles et solitaires invocations

mais les invocations de bistrot
ne sont pas
des invocations de bistrot

ce sont des transes
de longues et terribles transes

mais les transes de bistrot
ne sont pas
des transes de bistrot

mais des cantiques de bistrot
des confiteor
des oraisons
des litanies
de longues et belles et terribles et solitaires et stridentes
implorations de bistrot


(c’est bien pour ça que la vie au bistrot
est une messe, à quoi je me rends tous les jours)